Généralités
  • On trouve communément deux catégories de cafards dans les maisons : les petits et les gros.
  • Les petits cafards (blatte germanique, blatte des meubles, etc.) :
    • mesurent en moyenne 1 à 2 cm ;
    • vivent uniquement à l’intérieur ;
    • sont très difficiles à éliminer, car ils se reproduisent très vite ;
    • sortent la nuit pour s’accoupler et se nourrir.
  • Les gros cafards (blatte américaine, blatte orientale, etc.) :
    • mesurent en moyenne 2 à 6 cm ;
    • vivent à l’intérieur et à l’extérieur ;
    • peuvent voler, mais se déplacent souvent en courant ;
    • sortent la nuit pour se nourrir.
Où se cachent-ils ?
  • Les petits cafards vivent uniquement à l’intérieur et envahissent généralement les cuisines, les garde-manger et les salles de bain.
  • Ils aiment se cacher dans les fentes, les fissures ainsi que tout autre endroit à l’abri suffisamment chaud et humide pendant la journée.
  • Les gros cafards vivent à l’extérieur, dans les fondations de la maison, les arbustes, les paillages, près des vérandas et dans les canalisations.
  • Les gros cafards peuvent également vivre à l’intérieur, dans les celliers, les locaux à ordures, les sous-sols et les canalisations.
Que recherchent-ils ?
  • De la nourriture, de l’eau, de la chaleur et un abri (notamment lorsqu’il fait très froid ou très chaud dehors).
  • Ils sont particulièrement attirés par les aliments contenant du sucre, de l’amidon et du gras, mais ils mangent presque de tout.
En quoi sont-ils nuisibles ?
  • Les cafards peuvent collecter, transporter et répandre sur les surfaces qu’ils traversent des bactéries nocives.
  • Ils déposent leurs excréments dans les placards, les éviers et sur les plans de travail.
  • Ils sont source d’allergie et d’asthme chez les enfants (pour limiter leur impact, veillez à balayer et jeter les cafards morts ainsi que leurs excréments).
  • À cause de leur aspect et de leur odeur désagréables, les cafards inspirent souvent la peur et le dégoût.
Conseils pour limiter l’accès à votre maison et éviter de nouvelles invasions

Il faut supprimer leurs sources de nourriture et d’eau ainsi que leurs cachettes :

  • Nettoyez toute trace d’aliment renversé et ne laissez pas de nourriture à l’air libre, en particulier près des appareils électroménagers.
  • Conservez les aliments dans des boîtes hermétiques.
  • Ne laissez pas de vaisselle sale dans l’évier.
  • Sortez régulièrement la poubelle et fermez bien hermétiquement le sac.
  • Jetez les vieilles boîtes et les vieux journaux, dans lesquels les cafards aiment se cacher.
  • Nettoyez et aspirez régulièrement derrière le four, le micro-ondes, le réfrigérateur et sous le grille-pain.
  • Ne consommez pas de nourriture dans les chambres et le salon.
  • Conservez vos espaces de stockage au sec.

Bloquez les accès à votre intérieur :

  • Colmatez toutes les fentes et les fissures où les cafards pourraient se cacher.
  • Bloquez toute communication entre votre habitation et un endroit voisin infesté.
Évitez les erreurs classiques durant le traitement :
  • Quand vous utilisez des appâts, ne les déposez pas aux endroits où vous avez vaporisé ou versé de l’insecticide, car les cafards qui passent par là mourront avant de parvenir à ramener l’appât dans leur nid.
  • Veillez à ne jamais vaporiser ou verser l’insecticide sur l’appât, car les cafards ne le mangeront pas.
  • Quand vous utilisez des appâts, veillez à ce qu’ils ne soient pas en concurrence avec des sources de nourriture et d’eau afin que les cafards n'aient pas d'autre choix que l’appât.
  • Remplacez les appâts en respectant les intervalles indiqués dans le mode d’emploi.
  • Plus vous utiliserez d’appâts et plus vous les positionnerez près des endroits où se cachent les cafards pendant la journée, mieux vous les éliminerez.

L'insecte suivant correspond à votre description :

Utilisez les produits insecticides avec précaution. Avant toute utilisation, lisez l’étiquette et les informations concernant le produit.Dangereux. Respecter les précautions d’emploi.